Gabrielle Anctil adore vivre en communauté avec ses huit colocataires dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. Les membres de la commune partagent non seulement trois appartements, mais aussi un atelier de vélo, l’épicerie, le ménage et surtout des repas gourmets! Ce concept d’habitation s’appelle La Cafétéria où chacun paie selon ses revenus.

En mettant en commun leurs ressources, les Montréalais souhaitent améliorer leur qualité de vie et envisagent un avenir loin de la solitude. Impossible de s’ennuyer au rez-de-chaussée! Gabrielle a presque réussi à me donner le goût de venir habiter avec eux. J’aime bien l’idée d’avoir des lunchs et des repas préparés tous les jours en cuisinant seulement deux ou trois fois par mois…

Regardez mon reportage pour en savoir plus sur ce style de vie unique et bien organisé! Leur bonne humeur est définitivement contagieuse!

 

Un mouvement d’habitation semble ainsi émerger à travers le Québec, non pas pour répondre uniquement à des raisons financières, mais plutôt par désir de vivre davantage en communauté autour de valeurs d’échange et de coopération. Quels sont ces nouveaux modèles d’habitation?  Visionnez l’émission complète « Se loger autrement », animée par Sophie Vallerand, sur le site de Mise à jour, à MAtv.

 

 

Auteure

J'adore raconter des histoires! Souvent comme journaliste, ici comme chroniqueuse.

Comments are closed.