Voici un avant-goût de ma discussion avec Stéphane Landrau – poète des bois – sur un sujet tabou: la mort. Atteint d’un cancer incurable, cet homme coloré porte un regard lucide sur la maladie en célébrant la vie.

En attendant,  je vous invite à visionner mon reportage Cultiver la patience, publié cet automne, dans lequel cet amoureux de la botanique nous fait visiter sa forêt de 50 hectares.

Auteure

J'adore raconter des histoires! Souvent comme journaliste, ici comme chroniqueuse.

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.